Pont de l’Alma

publié le 21 septembre 2007 (modifié le 24 septembre 2007)

 

Le pont de l'Alma
Le pont de l’Alma
(Photo ENPC)

Le pont d’origine, réalisé en pierres par l’ingénieur Gariel entre 1854 et 1856, commémorait la victoire des Français et des Anglais sur les Russes en Crimée en 1854. Cet ouvrage en maçonnerie présentait trois arches elliptiques ; les becs de piles étaient décorés de quatre figures hautes de 6 m dont celle du célèbre Zouave de Georges Diébolt. Détruit en 1970, en raison de son étroitesse et de tassements de près de 80 cm, il sera reconstruit en métal, entre 1970 et 1974.

Afin d’éviter les problèmes de tassement qui ont affecté le premier pont, des fondations sont descendues jusqu’à 40 m de profondeur et les culées sont établies sur des pieux en béton armé. Le nouveau pont de l’Alma comporte deux travées continues de 110 m et 31,50 m de portée. Le tablier est constitué de deux demi-ponts accolés, mécaniquement indépendants, reliés entre eux par un trottoir central.

Le Zouave sur une pile du nouveau pont
Le Zouave sur une pile du nouveau pont
(Photo ENPC)

La statue du zouave a été replacée sur l’avant-bec de la pile unique, alors que les autres figures ont été dispersées en province. Cette statue a toujours servi d’outil de référence aux parisiens pour apprécier le niveau des eaux, notamment en période de crues. Les terribles inondations de 1910 qui ont envahi de nombreux quartier de Paris, d’une hauteur de 8.62 mètres, lui laisseront juste la tête hors de l’eau.

Le Zouave du pont de l'Alma sur une pile de l'ancien pont en maçonnerie
Le Zouave du pont de l’Alma sur une pile de l’ancien pont en maçonnerie
(Photo ENPC)

Concepteurs : J.F.COSTE et Ch.BLANC, ingénieurs - A.ARSAC et M.DOUGNAC, architectes
Constructeurs : DODIN - CFEM
Date de construction : De mai 1970 à juin 1974
Longueur totale : 142,50 m
Largeur utile : 42 m : deux chaussées de 14 m ; deux trottoirs de 6 m ; un terre plein central de 2 m.
Dispositif constructif : Ouvrage métallique constitué de deux demi ponts accolés. Chaque demi-pont est constitué de deux caissons métalliques de hauteur variable en acier à haute résistance soudé.