Pont de l’Archevêché

publié le 21 septembre 2007 (modifié le 6 juin 2008)

 

Le pont de l'Archevêché
Le pont de l’Archevêché
(photo ENPC)

Construit d’avril à novembre 1828 sous la direction de l’ingénieur PLOUARD, ce pont doit son nom à l’Archevêché situé près de Notre-Dame, aujourd’hui disparu. Malgré quelques travaux de restauration effectués en 1857, les difficultés que connaît le trafic fluvial à cause de la faible ouverture des arches, et les nombreux accidents qui en découlent, poussent l’administration à décider la reconstruction de l’ouvrage en 1910, en portant sa largeur de 11 à 20m afin d’améliorer le trafic sur la Seine.

La décision n’est cependant pas suivie d’effet, et seules quelques mesures d’urgence seront prises pour améliorer la sécurité de la circulation, dont celle du remplacement du parapet en fonte par un autre en pierre, plus solide. Aujourd’hui, seuls des travaux de consolidation de ses voûtes sont prévus.

 

Le pont de l'Archevêché
Le pont de l’Archevêché
(photo ENPC)

Concepteur : PLOUARD, ingénieur.
Constructeur : Compagnie des trois anciens ponts.
Date de construction : 1828.
Longueur totale : 67,20 m.
Largeur utile : 11 m : chaussée 7 m ; deux trottoirs de 2 m.
Dispositif constructif :
Pont en maçonnerie. Trois arches en maçonnerie de 15 m, 17 m et 15 m d’ouverture. Un projet d’élargissement du bras rive gauche de la Seine prévoit la reconstruction de ce pont. Les piles et culées sont fondées sur pieux en bois.