Pont Saint-Louis

publié le 21 septembre 2007 (modifié le 6 juin 2008)

 

Le pont Saint-Louis
Le pont Saint-Louis
(photo ENPC)

Le pont Saint-Louis relie la pointe sud de l’île Saint-Louis à l’île de la Cité. La première passerelle en bois, construite en 1627, ne résistera aux crues de la Seine. Elle sera remplacée, en 1709, par un pont en bois, appelé pont Rouge en raison de la peinture qui le recouvrait.Reconstruit en 1801 puis à deux autres reprises, il sera définitivement remplacé par un pont en fonte, à une seule arche, en 1861. Le fleuve, soumis à d’importantes turbulences dans cette zone de rétrécissement, provoquera de nombreux accidents de péniches.

Le pont cédera en 1939 sous les coups de butoir.La passerelle provisoire installée en 1941 ne sera remplacée qu’en 1970 par un septième pont reliant les deux îles. Formé d’une seule travée de 67 mètres et large de 16 mètres, ce pont d’une grande sobriété, afin de respecter le site prestigieux de la Cathédrale Notre-Dame, est réservé aux piétons et accueille une foule importante en été.

Concepteur : J.F.COSTE et LONG-DEPAQUIT.
Entreprise : CFEM.
Date de construction : 1969-1970.
Longueur totale : 67 m.
Largeur utile : 16 m : chaussée 9m ; deux trottoirs de 3,50m.
Dispositif constructif :
Deux poutres caissons de 67m de portée. Dalle de couverture en béton armé. Le pont Saint-Louis est constitué par une travée métallique indépendante à deux poutres de 67m de portée biaise. Il porte deux trottoirs de 3,50m et une chaussée de 9m. Ce pont est le septième construit sur le même emplacement pour relier l’île Saint Louis à la Cité.