Pont Notre-Dame

publié le 21 septembre 2007 (modifié le 24 septembre 2007)

 

Le Pont Notre-Dame
Le Pont Notre-Dame
(ENPC)

Le Pont Notre-Dame occupe l’emplacement de l’ancien Grand-Pont romain qui permettait de traverser la Seine avec le Petit Pont situé dans le prolongement. Ce pont sera détruit par les Normands lors du siège de Paris de 887. Remplacé par une passerelle en bois qui desservait des moulins à eau, il sera emporté par une crue en 1406.le 31 mai 1413, Charles VI lance la construction du premier pont appelé Notre-Dame, ouvrage en bois de 106m de long sur 27m de large surmonté de soixante maisons qui portaient pour la première fois des numéros en chiffres romains.

Ce pont est alors célèbre pour ses armureries et ses librairies. Hélas ! le 28 octobre 1499, malgré l’alerte donnée par un charpentier, il s’effondre brutalement. Il sera reconstruit de 1501 à 1512 en pierre avec 34 maisons numérotés de chiffres d’or, pairs d’un côté, impairs de l’autre. Ce pont deviendra la voie triomphale pour : François 1er, Henri II, Charles IX, Henri III, Louis XIV, l’infante d’Espagne, il sera aussi le pont le plus mondain, le plus festif. Les maisons seront supprimées en 1787 et le pont deviendra carrossable. Il sera reconstruit en 1853 puis en 1913.

Le Pont Notre-Dame
Le Pont Notre-Dame
(ENPC)

En 1853, suite à la décision d’abaisser le niveau de la rue Saint Martin, un nouveau pont en maçonnerie, comportant cinq arches de 17m à 19m d’ouverture, est construit sur les fondations du pont antérieur. Mais ce nouveau pont ne convient pas aux mariniers puisque pas moins de trente-cinq accidents sont relevés à son endroit entre 1891 et 1910, ce qui lui vaut le surnom de "pont du Diable". Finalement, pour améliorer l’écoulement du fleuve et donner satisfaction aux mariniers, les trois arches médianes sont remplacées par une arche métallique unique. L’ouvrage ainsi transformé est inauguré en 1919 par Raymond Poincaré, président de la République.

Constructeurs : GARIEL (maçonneries de 1853)
Architecte du pont actuel : BINET
Concepteurs : ARON, Jean DROGUE, Jean RESAL, RETRAINT
Constructeur : DAYDE (Arche métallique du pont)
Date de construction : 1853 - 1912
Longueur totale : 105 m
Largeur utile : 20 m : chaussée 12 m ; deux trottoirs de 4 m
Dispositif constructif :
Arche métallique de 60 m, encadrée par deux arches de rive en maçonnerie conservées du pont antérieur construit de 1853. Piles fondées sur pieux en bois.
Ouvrage d’exception à proximité du pont : La cathédrale Notre Dame de Paris
Œuvres associées : Au Musée Carnavalet : Vues de Paris au XVIIIe siècle : La joute de mariniers entre le pont Notre-Dame et le Pont-au-Change.