Pont Saint-Michel

publié le 21 septembre 2007 (modifié le 24 septembre 2007)

 

Pont Saint-Michel
Pont Saint-Michel
(ENPC)

En 1378 est décidée la construction d’un pont reliant les abords de l’ancien Palais Royal situé sur l’île de la Cité avec la rive gauche. Le premier pont, surmonté de maisons, est achevé en 1387 sous Charles VI. Il est appelé alors Pont-Neuf ou Neuf-Pont et en 1424 pont Saint-Michel en raison du voisinage de la chapelle Saint-Michel du Palais. Plusieurs fois détérioré par les glaces et le dégel et heurté par des bateaux provoquant la destruction de maisons et la noyade de plusieurs personnes, il est remplacé par un ouvrage en pierre construit entre 1618 et 1624 avec quatre arches, dont deux arches latérales de 10 m.

Son tympan aval est orné d’une statue équestre de Louis XIII en bronze, tandis que de part et d’autre, des niches sont ornées d’un Saint-Michel et d’une Vierge. C’est sans doute un des derniers ponts parisiens à avoir conservé des habitations puisque c’est seulement en 1808 que les maisons qui le couvrent sont finalement démolies. Toutefois, sa vétusté et sa trop faible largeur conduisent l’Administration à envisager en 1855 son remplacement.

Le nouveau pont est réalisé pendant l’année 1857, sans interrompre la navigation. Il ne comporte plus que trois arches elliptiques en maçonnerie de 17 m d’ouverture, afin de limiter le nombre d’appuis en Seine. Construit pendant le second empire, il est décoré sur ses tympans de "N" impériaux sertis de couronnes de lauriers et placés dans des médaillons.

Vue aérienne du pont Saint-Michel
Vue aérienne du pont Saint-Michel
(ENPC)

Concepteurs : VAUDREY et de LAGALISSERIE, ingénieurs.
Entrepreneurs : AUDRAND et ROSIER
Date de construction : 1857
Longueur totale : 62 m
Largeur utile : 30 m : chaussée 18 m ; deux trottoirs de 6 m.
Dispositif constructif : Pont en maçonnerie à trois arches elliptiques de 17 m d’ouverture.
Bâtiment classé à proximité : le Palais de Justice