Pont du Carrousel

publié le 21 septembre 2007 (modifié le 24 septembre 2007)

 

Pont du Carrousel
Pont du Carrousel
(Photo ENPC)

Sa structure en fonte et bois, très légère, est fragile et, avec l’augmentation de la circulation et des charges, le pont vibre et tressaute de façon inquiétante. Devenu trop étroit pour l’importance du trafic qui l’emprunte, il est finalement décidé de le reconstruire totalement en 1930, en profitant de l’occasion pour implanter le nouvel ouvrage quelques dizaines de mètres plus loin vers l’aval, dans l’axe des guichets du Louvre. Conçu en dos d’âne, d’une longueur de 168 mètres pour une largeur de 33 mètres, il sera pourvu de trois arches surbaissées au niveau des quais.

Il s’agit d’un dispositif en forme d’obélisques télescopiques permettant, à la tombée du jour, de rehausser les foyers d’éclairage. Bien que constitués en majeure partie de matériaux stratégiques, comme le bronze, les appareils furent réalisés sous l’occupation, mais on préféra attendre des jours meilleurs pour les mettre en place. Cachés en 1941 dans un évidement des culées, ils n’en ressortirent qu’en 1946. Malheureusement, la fragilité des mécanismes les rend impropres à un usage intensif, si bien qu’ils sont, pour le moment du moins, hors d’usage.
Ancien pont :
Concepteur : Antoine-Rémy POLONCEAU
Date de construction : 1831-1834
Dispositif constructif : Pont constitué de trois arches égales composées chacune de cinq arcs composites en bois et fonte, supportant un tablier de bois.
Anecdote : Les cercles de fer qui décorant la structure métallique de ses trois arches seront affublés du sobriquet de « ronds de serviette ».

Pont du Carrousel
Pont du Carrousel
(Photo ENPC)

Pont actuel :
Concepteur : LANG
Entrepreneur : VANDEWALLE
Date de construction : Juillet 1935 à juillet 1939
Longueur totale : 168 m
Largeur utile : 33 m : chaussée 21 m ; deux trottoirs de 6 m
Dispositif constructif :
Trois arches constituées de voûtes en béton armé, de 36 m, 42 m et 36 m d’ouverture.
Décoration :
Piles et arcs sont recouverts d’un revêtement en pierre de taille pour s’harmoniser avec le cadre du Louvre.
Œuvre en rapport avec ce pont : Le Pont du Carrousel est évoqué dans Les Chants de Maldoror (Chant VI) de Lautréamont.
Monument proche : Le Palais du Louvre.