Avignon

publié le 26 octobre 2007 (modifié le 9 septembre 2008)

 

Les barrages d'Avignon et de Sauveterre
Les barrages d’Avignon et de Sauveterre
(© CNR)
  • Déclaration d’Utilité Publique : 1970
  • Mise en service : 1974
  • Bras d’Avignon : Chute moyenne : 10 m
  • Puissance installée : 120 MW
  • Bras de Sauveterre : Chute moyenne : 9,50 m
  • Puissance installée : 60 mW
  • Production totale / an : 935 millions de kWh
  • Longueur de la retenue : 12 km
  • Longueur du canal d’amenée : 2,6 km

À Avignon, le Rhône se divise en deux bras distincts, ce qui a amené la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) à doter chacun de ces bras d’un barrage. En aval du bras d’Avignon a été installée, en plus, une centrale-écluse, tandis que pour Sauveterre a été mis en place un barrage-usine intégré.

La centrale d’Avignon est équipée de quatre groupes de type bulbe, d’une puissance de 30 MW chacun. Celle de Sauveterre ne comporte que deux turbines, de puissance identique.

Un site industrialo-portuaire a également été aménagé, avec un appontement spécialisé dans le transit des hydrocarbures qui poursuit une croissance soutenue.

Parallèlement, le remembrement des terres agricoles et la mise en place d’un réseau d’assainissement ont contribué à l’extension des surfaces cultivables.

En matière d’environnement, ont été notamment menés la réhabilitation des lônes et la mise en valeur de leur potentiel écologique, la construction de passes à poissons et la végétalisation des digues

Pour en savoir plus


Télécharger :