Barrages en béton

publié le 27 septembre 2007 (modifié le 15 avril 2014)

 

Barrage en béton - type poids

L’avantage du béton est notamment d’autoriser l’édification d’ouvrages plus résistants. Il en existe deux principaux types :
- les barrages poids,
- les barrages voûte.
S’y ajoutent les barrages à contrefort et à voûtes multiples, variantes des deux premiers.

• Barrage poids

Comme son nom l’indique, ce type de barrage oppose son poids à l’eau pour la retenir. En fonction des propriétés de résistance du matériau, la forme triangulaire à l’aval de l’ouvrage s’est peu à peu imposée.

• Barrage voûte

Le barrage voûte représente l’ultime aboutissement de l’utilisation des propriétés du béton en termes de résistance. Il permet des économies de volume d’au moins 30 % par rapport à un barrage-poids.

On pourrait comparer sa forme à celle d’un pont couché sur l’un de ses côtés, et qui chargerait de l’eau au lieu de véhicules. L’effort de résistance est ainsi en partie reporté par l’arc central sur les rives, permettant de construire des ouvrages moins volumineux, à performance égale.

En revanche, les fondations, sur lesquelles se reporte une grande partie de l’effort, doivent posséder des caractéristiques mécaniques élevées afin de supporter celui-ci.

Barrages à contrefort et à voûtes multiples

Les autres formes de barrages voûtes sont des variantes des deux premiers types. Le barrage à contrefort est ainsi un barrage poids allégé de l’intérieur. Le barrage à voûtes multiples, quant à lui, repose sur des appuis intermédiaires, lorsqu’une trop grande portée sépare les deux rives d’un cours d’eau