Béton précontraint

publié le 6 juillet 2009

 

En 1928, Eugène FREYSSINET eut l’idée géniale qui révolutionna le monde de la construction en permettant au béton de ne travailler qu’en compression.

Il venait d’inventer le béton précontraint.

Précontraindre le béton consiste à lui appliquer lors de sa fabrication une contrainte permanente de compression. Ce gain en compression dans le béton va ensuite s’opposer à la traction que vont générer les charges appliquées à l’ouvrage (poids propre, charge d’exploitation, charge climatique, ...). Le béton va ainsi rester en permanence dans un état de compression et va donc pouvoir être utilisé au mieux de ses performances.
La précontrainte est appliquée au béton grâce à des câbles de précontrainte en acier. Ces câbles sont tendus par des vérins de précontrainte.
Lorsque l’on tend les câbles, ils vont par réaction appliquer un effort de compression au béton (voir fiche jointe : principe du béton précontraint).
La précontrainte est à l’origine de progrès considérable pour l’utilisation du béton dans les ouvrages d’art et les structures coulées en place ou réalisées à partir d’éléments préfabriqués.

La précontrainte peut être appliquée au béton :
- soit par PRE-TENSION (mise en tension des aciers avant coulage du béton) - (voir fiche "La pré-tension") ;
- soit par POST-TENSION (mise en tension de câbles après durcissement du béton) - (voir fiche "La post-tension").

Le béton précontraint est utilisé pour la réalisation de nombreux ouvrages de génie civil (voir fiche "Domaine d’utilisation du béton précontraint").

Pour en savoir plus

 Sur le site Internet de l’Association Freyssinet


Télécharger :