Bourg-lès-Valence

publié le 26 octobre 2007 (modifié le 15 janvier 2008)

 

7-o1timo2a35k_cle042769.jpg
7-o1timo2a35k_cle042769.jpg
L’usine-écluse de Bourg-lès-Valence vue de l’aval (photo : CNR)

Déclaration d’Utilité Publique : 1964
Mise en service : 1969
Puissance installée : 186 MW
Production annuelle moyenne : 1,1 milliard de kWh
Longueur de la retenue : 11,1 km
Longueur du canal de dérivation : 9,9 km
Chute moyenne : 11,7 m

Situé dans le département de la Drôme, entre Saint-Vallier et Beauchastel, l’aménagement de Bourg-Lès-Valence a demandé 3 ans de travaux.

Il se compose principalement de deux barrages (Roche-de-Glun et Isère) et de l’usine-écluse installée à Bourg-Lès-Valence. La présence d’un second barrage s’explique par le fait que c’est à cet endroit que l’Isère, confluent du fleuve, rejoint le Rhône. La rivière a ainsi été absorbée par le canal de dérivation, nécessitant la construction d’un barrage supplémentaire pour évacuer les crues éventuelles.

La centrale, équipée de six turbines développant une puissance de 30 MW chacune, comporte également des vannes-déchargeurs destinées à éviter la formation de vagues en amont en cas d’interruption brutale de son activité.

Autre équipement, le site industriel des Combeaux a été mis en place sur 64 ha. 100 000 tonnes de matériaux de construction y transitent chaque année.

En ce qui concerne l’irrigation, on note la présence de quatre prises d’eau le long de la retenue et du canal de dérivation.

En matière d’environnement, outre la végétalisation des enrochements et les aménagements destinés à améliorer l’insertion paysagère des ouvrages, de nombreuses études sont conduites pour la réhabilitation des lônes ou le suivi des zones protégées.De nombreux équipements ont également été mis en place pour les loisirs nautiques et la navigation de plaisance, tels que la base nautique de la Roche de Glun ou le bassin de joutes de Bourg-Lès-Valence.

En savoir plus


Télécharger :