Bourreuses

publié le 8 octobre 2007 (modifié le 6 mars 2008)

 

Bourreuse mécanique lourde
Bourreuse mécanique lourde
(photo ETF)
détails des bourroirs
détails des bourroirs
(photo ETF)

 

Les bourreuses dresseuses mécaniques de dernière génération se composent de trois modules formant un ensemble de 25 mètres environ.

  • Le module avant contient le pupitre de conduite et de contrôle du travail de la machine. Il est le poste du chef de machine qui fournit, lors du travail, toutes les informations géométriques nécessaires à la bonne exécution de la correction des défauts relevés sur la voie par les capteurs ; informations qu’il corrige en fonction des indications des appareils de contrôle. Ce module est équipé d’un poste de conduite pour la circulation de l’engin entre les différents chantiers et d’un local social destiné au personnel pour la prise des repas et des repos. Il est équipé, sous son châssis, de chariots posés sur la voie pendant le travail, qui transmettent à l’aide de capteurs toutes les données géométriques nécessaires au travail et à son contrôle.
  • Le module central est la partie active de l’ensemble. Il est équipé :
    • d’un moteur thermique de 400 chevaux prévu pour fournir l’énergie nécessaire lors du déplacement de l’engin et lors des phases de travail ;
    • d’un groupe de relevage de la voie actif lors du travail de nivellement et dressage ;
    • et d’un groupe de bourrage pouvant traiter de une à trois traverses simultanément.

Il reçoit, aussi, les chariots de mesures et de contrôle.

Il est le siège du mécanicien affecté au bourrage sur les chantiers et à la conduite lors des déplacements haut-le-pied.

  • Le module arrière reçoit les chariots de mesure et de contrôle, il est équipé d’une brosse garnie de boudins en caoutchouc qui répartit les cailloux excédentaires de part et d’autre de la voie à l’aide d’un tapis. Des volets orientables assurent le profilage du ballast après le travail. Ce véhicule permet de recevoir les différents stocks de pièces, de réserves de carburant ou de fûts d’huile nécessaires à la bonne marche de la machine.