Canal Seine-Nord Europe

 

 

Un vaste corridor de transport de fret à grands gabarits (bateaux jusqu’à 4 400 tonnes) s’avère nécessaire depuis Le Havre jusqu’à Dunkerque et au Benelux. Il s’agit de la liaison Seine-Escaut.
Les bassins de la Seine et du Nord-Pas-de-Calais étant reliés par des voies à petit gabarit (bateaux de 250 à 650 tonnes), il est important de lever ce goulet d’étranglement par la création du canal Seine-Nord Europe.
Il offrira un accès unique à 6 ports de la rangée nord-européenne à l’ensemble des opérateurs qui s’installeront le long de cette liaison Seine-Escaut en Haute-Normandie, en Ile-de-France, en Picardie et dans le Nord-Pas-de-Calais.

Projet de canal "Seine-Nord Europe"
Projet de canal "Seine-Nord Europe"
(© vng)

Grâce à ses nombreux atouts, cette voie d’eau permettra d’améliorer la compétitivité des entreprises en proposant de nouvelles solutions logistiques : coûts réduits par le transport de masse, fiabilité, respect des délais, sécurité... Les plate-formes multimodales d’activités prévues le long de "Seine-Nord Europe" seront de véritables centres logistiques au service de l’économie des territoires.

Le nouveau projet représente environ 5 milliards d’euros de commandes publiques, contre 7 milliards initialement.

Quelques caractéristiques :

  • 106 kilomètres de long ;
  • 54 mètres de large ;
  • 4,5 mètres de profondeur ;
  • 55 millions de mètres cubes de terre déplacés ;
  • 7 écluses et 3 ponts-canaux ;
  • 59 ponts routiers et ferroviaires ;
  • 4 plate-formes d’activités ;
  • 5 quais céréaliers et 2 quais de transbordement ;
  • 5 équipements pour la plaisance ;
  • 2 bassins réservoirs d’eau.

Les grandes étapes du projet initial :

  • 1993, débat public sur l’opportunité de la liaison à grand gabarit ;
  • 1995 - 1998, études préliminaires et concertations sur le choix du fuseau de tracé ;
  • Mars 2002, choix du fuseau de tracé (proche du canal du Nord) ;
  • Décembre 2003, inscription du projet comme priorité par le Comité Interministériel d’Aménagement et de Développement du Territoire (CIADT) ;
  • Avril 2004, inscription de la liaison fluviale à grand gabarit Seine-Escaut comme projet prioritaire du Réseau Trans-Européen de Transport (RTE-T) par le Parlement et le Conseil européen :
  • Novembre 2004 - juin 2006, études d’avant-projet sommaire, concertation avec les acteurs des territoires ;
  • Novembre 2006, approbation de l’avant-projet sommaire ;
  • 15 janvier 2007 - 15 mars 2007, enquête préalable à la "DUT" Déclaration d’Utilité Publique (dossier d’enquête et registre disponible en mairie) ;
  • 11 septembre 2008, déclaration d’utilité publique ;
  • 3 avril 2009, lancement par Voies navigables de France de l’avis d’appel public à concurrence (AAPC) du canal Seine-Nord Europe en contrat de partenariat, ouvrant ainsi la procédure de sélection du groupement d’entreprises qui aura en charge la réalisation du projet ;
  • depuis Septembre 2008 à fin 2009  : Diagnostics archéologiques ;
  • à partir d’Octobre 2009 , début des acquisitions de terrain
  • 2009 à 2010, procédures d’autorisation administrative au titre de la Loi sur l’Eau ;
  • de Juin 2009 à 2011, fouilles archéologiques
  • Fin 2009 à 2011, phases du dialogue compétitif qui aboutiront à la signature du contrat de partenariat (C.P.) ;
  • 2010 - 2012, travaux préparatoires ;
  • À l’origine 2012 - 2016 , travaux de construction ;
  • À l’origine 2016, mise en service du canal Seine-Nord Europe dans le cadre d’un contrat de partenariat

Calendrier prévisionnel :

Le lancement des travaux pourrait intervenir en 2017 pour une mise en service du canal en 2023. Le projet initial a été repoussé sine die il y a cinq ans.

Pour en savoir plus :

 
 
Canal Seine-Nord Europe

Le gouvernement propose la création d’une société de projet. Le nouveau projet représente environ 5 milliards d’euros de commandes publiques, contre 7 milliards initialement.

Canal Seine-Nord Europe : consultation

Selon un document dévoilé par Lemoniteur.fr le 9 Juillet 2014, Voies Navigables de France (VNF) a lancé une consultation pour la conduite d’opération et l’assistance à maîtrise d’ouvrage.

Déclaration d’utilité publique

Frédéric Cuvillier a chargé le député du Nord Rémi PAUVROS de la mission de reconfiguration du projet, annoncée le 26 mars 2013.

Canal Seine-Nord Europe

Le projet de canal Seine-Nord Europe a été déclaré d’utilité publique par le gouvernement, selon un décret paru le vendredi 12 septembre 2008 au Journal Officiel.