Centrales hydrauliques

publié le 18 novembre 2007 (modifié le 26 décembre 2007)

 

Barrages et centrales hydrauliques
Barrages et centrales hydrauliques
(Droits réservés)

Des barrages permettent de stocker l’eau et d’augmenter sa pression au niveau des turbines. Celles-ci, situées dans les centrales, produisent l’électricité en étant actionnées par la force de l’eau. Ces centrales sont installées soit au pied des barrages, soit plus bas encore. Dans ce dernier cas, des conduites forcées acheminent l’eau entre le barrage et la centrale.

Il existe plusieurs variantes de barrages et d’usines :

  • Les usines de lac qui ont une grande hauteur de chute d’eau, au pied des barrages-réservoirs ;
  • Les usines d’éclusées de moyenne chute ;
  • Les usines sur les fleuves et les cours d’eau, au pied des barrages dits au fil de l’eau ;
  • Les usines de pompage qui recyclent l’eau entre deux réservoirs séparés par une dénivellation ;
  • Les usines marémotrices qui transforment la force de la marée en électricité.

Les turbines hydrauliques peuvent être actionnées en quelques minutes. Ces centrales permettent donc de faire face à des variations importantes de demande d’électricité, sous réserve de la disponibilité d’eau dans les barrages.

L’électricité d’origine hydraulique est une énergie renouvelable et non polluante.

La production d’électricité d’origine hydraulique représente aujourd’hui 12 % de la production nationale.