ACTUALITÉ
 

Chemin de fer du Yunnan

publié le 23 octobre 2017 (modifié le 25 octobre 2017)

Dans sa rubrique dédiée au "génie civil français dans le monde", le site internet de l’IESF présente le fameux "Chemin de fer du Yunnan" réalisé entre Lao-Kai (Tonkin) et Yunnan-Fu (Chine).

Les entreprises françaises de travaux publics et leurs ingénieurs réalisent de grands ouvrages, tant en France qu’à l’étranger, lesquels constituent un patrimoine remarquable. Aujourd’hui comme autrefois, ces entreprises se distinguent dans la conception et la construction de ponts, de tunnels, de barrages, de chemins de fer, d’ouvrages à la mer...

Le site web d’IESF (société des ingénieurs et scientifiques de France) comporte une présentation détaillée de ce patrimoine dans le chapitre du Comité Génie Civil et Bâtiment.

En illustrant les réalisations ferroviaires en Chine, le fameux "Chemin de fer du Yunnan" est présenté par Georges Pilot (ingénieur général des ponts et chaussées honoraire). Réalisée entre Lao-Kai (Tonkin) et Yunnan-Fu (Chine), cette voie ferrée a été mise en service en 1910. Il s’agit d’une ligne de 465 km construite par la Société de Construction des Batignolles et la Régie Générale des Chemins de fer. Des difficultés considérables ont dû être surmontées : relief accidenté, accès naturels inexistants, conditions sanitaires très éprouvantes, difficulté de recrutement de la main d’œuvre...
On note tout particulièrement un pont à arbalétriers, ouvrage unique de par sa conception, son projet, sa construction et sa conservation.

Bien qu’avec un trafic limité aujourd’hui, cette ligne conserve une réputation de grand succès d’entreprise française.

Pour en savoir plus sur le chemin de fer du Yunnan :