Ciment : généralités

publié le 18 octobre 2007 (modifié le 14 février 2008)

 

Du calcaire + argile au ciment

Mélangé à des gravillons, du sable, des adjuvants et de l’eau, le ciment est l’élément de base indispensable pour la fabrication du béton dont il est le composant actif.

Les chercheurs ont longtemps été intrigués par la composition d’une roche naturelle présente à Portland, en Angleterre, dont les remarquables propriétés hydrauliques (faculté de durcir en présence d’eau) laissaient entrevoir, si sa production pouvait être maîtrisée, un développement considérable pour les bâtisseurs. C’est au milieu du 19e siècle que la structure du ciment fut vraiment découverte par le Français Louis Vicat.
Le ciment est produit en portant à une température de 1450°c un mélange de calcaire et d’argile. On obtient alors des nodules durs appelés clinker.
Le clinker additionné de gypse est broyé très finement pour obtenir le ciment "Portland". L’ajout au clinker et au gypse, lors du broyage, d’autres éléments minéraux (laitiers de hauts fourneaux, cendres de centrales thermiques, fillers calcaires, pouzzolanes naturelles ou artificielles) permet l’obtention des différentes catégories de ciment à "ajout".
Mélangé à des gravillons, du sable, des adjuvants et de l’eau, le ciment est l’élément de base indispensable pour la fabrication du béton dont il est le composant actif.
Il est aujourd’hui l’élément essentiel et incontournable du secteur de la construction contemporaine et donc de notre cadre de vie.

Nous vivons avec le ciment quotidiennement.
Le ciment est partout, élément basique, donc essentiel.
Par l’extraordinaire diversité de ses usages, le ciment est le matériau du XXIe siècle.