Concassage

publié le 20 novembre 2007

 

Atelier de concassage sur un chantier de terrassement
Atelier de concassage sur un chantier de terrassement
(droits réservés)

Le concassage c’est la réduction dimensionnelle de blocs rocheux pour obtenir des granulats dont on a fixé les caractéristiques géométriques.

Ce processus dépend d’une loi fondamentale : la quantité d’énergie utilisée est proportionnelle à la taille des granulats ; on consommera 1000 fois plus d’énergie pour obtenir des granulats de 1 cm que des granulats de 10 cm. Les études de concassage conduisent à déterminer pour une roche donnée et pour un granulat voulu la meilleure méthode de fragmentation, le type de matériel à utiliser, tout en minimisant la quantité d’énergie utilisée. Pour ce faire, le contenu des études de concassage comporte deux parties :

  • L’aptitude à la fragmentation est directement dépendante des caractéristiques physique et minéralogique de la roche. Son abrasivité doit être prise en considération pour déterminer le choix du matériel de concassage. Il s’agit d’études menées en laboratoire qui utilisent des techniques de pétrographie et des essais de mécanique des roches. Cette partie doit également permettre de déterminer l’aptitude de cette roche à se fragmenter selon des paramètres dimensionnels donnés. On utilise alors des tests de conformités à des lois de distribution statistiques.
  • Une modélisation numérique qui va permettre de simuler des installations de concassage utilisant différentes méthodes de fragmentation (écrasement, impact) et différents type de matériel (concasseurs à mâchoires, giratoires, à percussion, broyeurs à barres, à boulets). On utilise là encore des modèles probabilistes ou des corrélations par bases de données. Ces logiciels de simulation font actuellement l’objet d’important développement. Ils permettent d’autre part d’établir le contenu des contrôles de production à réaliser, voire à piloter automatiquement le processus dans sa totalité.