Conducteur de drague

publié le 13 novembre 2007 (modifié le 7 décembre 2007)

 

511-r9v05l84wx6_cle231931.jpg
511-r9v05l84wx6_cle231931.jpg
(Photo ASCO-TP)

Le Conducteur de drague est l’homme-clé du chantier de dragage. Maître de son travail, il est le patron à bord. II sait apprécier les distances, les profondeurs, les reliefs, la nature du fond de la rivière ou de la mer, déceler une anomalie dans le fonctionnement d’un engin et effectuer des dépannages. Il assure l’entretien de sa machine.

Il existe divers types de dragues :

  • Drague aspiratrice : une pompe se charge d’aspirer et de transporter les matériaux ;
  • Drague à godets : une chaîne de godets excave la zone à draguer ;
  • Ponton dripper-dredge : une pelle hydraulique sur ponton ;
  • Drague à benne preneuse : une pelle à câble sur ponton.

Le coût des dragues atteint plusieurs millions d’Euros. Ponton, chaland ou véritables navires, elles sont différentes selon leur utilisation et leur destination. En plus d’une mécanique haut de gamme, les dragues sont équipées de systèmes de sondage et de positionnement par satellite (GPS) très performants.