Conduites forcées

publié le 28 septembre 2007 (modifié le 8 octobre 2007)

 

Des hautes chutes à Eget, dans les Pyrénées) 1921

En France, les conduites forcées appartiennent à une certaine forme d’imaginaire associé à la « houille blanche » de la fin du XIXe siècle. Les hautes chutes réalisées alors pouvaient, il est vrai, atteindre ou dépasser les 1 000 mètres !

À l’époque, ces tuyaux accrochés à flanc de montagne furent mis en place dans des conditions particulièrement acrobatiques.

Certaines ont été réalisées en béton armé, d’autres en acier, ce qui permet la préfabrication et un montage sur place.