Contrôleur des voies navigables

publié le 4 décembre 2007

 

Jean-Louis BIANCHI, contrôleur des voies navigables

Jean-Luc BIANCHI est Contrôleur principal des Travaux Publics de l’État pour les voies navigables, en poste à DIGOIN - Subdivision Navigation de DECIZE du Service Hydrologie et Voies Navigables, DDE de la Nièvre. Il nous parle de son métier :

 

La profession de contrôleur, par la variété et l’éventail des tâches qu’elle comporte, reste à mon sens une des plus intéressante dans notre administration ; cela fera bientôt 25 ans que j’exerce ce métier et il répond tout à fait à mes aspirations.

Les contacts quotidiens avec les usagers de la voie d’eau , les riverains, les élus locaux demandent une disponibilité et une bonne connaissance du terrain, mais aussi des textes.

  • Les réalisations de projet avec les entreprises et les artisans dans les domaines du bâtiment, des ouvrages d’art et des travaux publics apportent sans cesse de nouvelles compétences. Il faut pratiquer tous les jours communication et relationnel. A l’intérieur de la subdivision, le travail en équipe avec l’encadrement, la gestion du personnel et la mise en pratique sur le terrain des orientations et directives font que l’on " bouge " en permanence.
  • Notre profession évolue également dans ses techniques, et bien que quelques voies d’eau puissent donner une certaine image du passé, les contrôleurs sont maintenant conduits à utiliser les nouvelles technologies.
  • Pour conclure, je dirais qu’il faut " aimer son canal " et je définirais notre métier par ces mots :
    • Pragmatisme et adaptation,
    • Communication animation et relationnel,
    • Technicité, savoir-faire et avenir.