Croisières

publié le 17 octobre 2007

 

Pour les croisières "grand public", les navires transportent 1500 à 3000 passagers et plusieurs centaines de membres de l’équipage ; leur longueur dépasse largement 200 m.

Paquebots au port de Marseille
Paquebots au port de Marseille
(photo Port Autonome de Marseille B.BABEC)

Les croisières.

L’implantation des postes pour croisières de "luxe", (qui utilisent des navires de moins de 180 m et de 6 à 8 m de tirant d’eau, transportant moins de 200 personnes), est faite en recherchant un certain agrément du site, aussi proche que possible du centre urbain.

Pour les autres croisières, les navires transportent 1500 à 3000 passagers et plusieurs centaines de membres de l’équipage, leur longueur dépasse largement 200 m et leur tirant d’eau est d’une dizaine de mètres. L’implantation des postes est dictée par les caractéristiques des navires, en évitant toutefois de les situer à proximité des postes à pondéreux solides ou liquides en vrac qui peuvent engendrer des nuisances (bruit, poussières).

Les postes disposent d’une gare maritime, parfois desservie par chemin de fer. Dans les ports de transit, cette gare peut avoir des dimensions modestes (quelques centaines de m²), mais des surfaces de plusieurs milliers de m² sont nécessaires dans les ports tête de ligne, où les gares doivent disposer de moyens logistiques importants pour les bagages (en moyenne 2,5 bagages par passager) et comporter de vastes halls d’accueil, dotés de nombreux comptoirs d’enregistrement. En effet, l’arrivée et le départ de deux navires transportant 2500 personnes peut, s’ils touchent le port à la même heure, entraîner la présence dans la gare maritime d’une dizaine de millier de personnes.

Dans tous les cas des surfaces suffisantes doivent permettre l’accueil et le stationnement de nombreux véhicules automobiles (taxis, autocars,...) pour l’arrivée et le départ terrestre des passagers.