DANEL Pierre

publié le 2 octobre 2007 (modifié le 8 février 2009)

(1902 - 1966)

(1902 - 1966)

Un ingénieur de haute volée

À la fois ingénieur et savant, Pierre Danel déploya son activité multiple dans tous les domaines de l’hydraulique appliquée.

Fraîchement diplômé de l’École centrale des Arts et Manufactures, il fut d’abord chargé du laboratoire d’hydraulique des Ateliers Neyret-Bellier-Picard-Pictet à Grenoble. Lorsque celui-ci fut séparé de la maison mère sous le nom de Laboratoire Dauphinois d’hydraulique, il en prit la direction. Puis ce dernier se transforma en Sogreah, dont il occupa la présidence.

Parmi ses nombreuses réalisations, on peut citer les ouvrages hydrauliques de Génissiat (galeries de dérivation, évacuateur). Plus remarquable encore fut peut-être son apport (en collaboration avec Charles Blanchet) dans la construction d’un batardeau en pierres lancées en eau vive. L’aménagement permettait de dériver les deux tiers du débit du Rhône vers une paire de souterrains installés sur chacune des rives.

Par la suite, il fut professeur à L’Institut polytechnique et directeur du laboratoire d’hydraulique de l’Université de Grenoble. Enfin, il assura la direction de la Houille Blanche quinze années durant.

L’état-major d’Eisenhower fit appel à lui en 1944 pour résoudre le problème de la destruction des barrages sur le Rhin afin de permettre aux armées alliées de franchir celui-ci. Une difficulté qui fut résolue sans délai, avec une maîtrise technique exceptionnelle.