De nouvelles méthodes d’ingénierie

publié le 20 novembre 2007 (modifié le 28 mars 2008)

 

Versailles, perfectionnement des techniques, apparition de nouvelles méthodes d’ingénierie

.

L'Académie des Sciences et des Beaux-Arts dédiée au Roi
L’Académie des Sciences et des Beaux-Arts dédiée au Roi
(détail, Sébastien Le Clerc, BNF, cabinet des estampes)
L'arpentage, extrait de la gravure Instruments pour observer le niveau, in Abbé Picard
L’arpentage, extrait de la gravure Instruments pour observer le niveau, in Abbé Picard
(Traité du nivellement, par Sébastien Le Clerc, BNF, cabinet des estampes)

&nbsp,

La construction du Château de Versailles est à l’origine de la perfection des technologies et la réalisation des premières études d’ingénierie.

Ainsi, en amont du chantier se développe l’ingénierie, et c’est là que réside l’une des principales innovations de l’époque. Des plans et des cartes en tous genres sont établis pour maîtriser l’espace du chantier. Afin d’améliorer la précision de ces cartes, des outils de mesure sont perfectionnés ou créés : lunettes de visée, niveau d’eau, etc... Des ingénieurs développent de nouvelles méthodologies pour calculer le débit et la capacité des retenues d’eau.

Fait nouveau : les calculs d’ingénierie seront intégrés dans les décisions politiques afin d’appuyer la faisabilité ou la difficulté technique des projets.

Les différentes académies sont également saisies sur les questions théoriques et pratiques. Elles regroupent les meilleurs ingénieurs de l’époque dans les domaines techniques, artistiques et scientifiques. Mais c’est essentiellement l’Académie d’architecture, créée en 1671 qui sera la plus sollicitée. Elle rendra des avis dans des domaines aussi divers que les mathématiques, le bon goût ou encore la qualité des matériaux de construction.