Déchets et polluants

publié le 4 novembre 2009 (modifié le 28 octobre 2010)

 

La masse totale de déchets produite en 2004, en France, par les travaux publics, était de 292,8 millions de tonnes, soit plus de 30 % de l’ensemble des déchets produits dans le pays.

Ces déchets sont générés principalement par quatre activités :

  • les terrassements,
  • les travaux routiers,
  • les canalisations et réseaux divers,
  • les fondations spéciales.

Ils se répartissent entre déchets inertes, déchets industriels banals (DIB) et déchets industriels spéciaux (DIS).

02-04_dechets_poluants_300x200_cle71d7d4.jpg
02-04_dechets_poluants_300x200_cle71d7d4.jpg
© Colas

Trois catégories de déchets

Les déchets inertes représentent 97 % du total des déchets générés par les TP. Il s’agit de matériaux naturels (terre, terrassements...) ou issus de ces derniers (béton, verre, céramique...) et ne présentant pas de danger pour l’environnement. Une partie d’entre eux est directement réemployable, soit immédiatement sur site, soit après stockage. Les autres déchets inertes nécessitent une valorisation par recyclage. C’est notamment le cas des bétons et des gravats contenus dans les déblais.
Les déchets industriels banals sont composés des rebuts qui ne sont ni inertes ni dangereux, par exemple le bois nontraité, les métaux, ou encore des matériaux composites tels que verre traité ou matières plastiques. Ils peuvent être traités par les collectivités locales au même titre que les déchets ménagers.

En revanche, les déchets industriels spéciaux regroupent tous les déchets requérant des précautions spéciales lors de leur élimination. Parmi ces derniers figurent notamment les produits chimiques de traitement, les peintures, solvants et vernis, les huiles minérales de vidange...
Ceux-ci font l’objet de plans d’élimination spécifiques, fixés au niveau de la région.

Des plans pour mieux gérer les déchets

Afin de faciliter la prise en compte des nombreuses exigences existant dans le domaine, ont été également mis en place des plans départementaux de gestion des déchets. Ceux-ci sont pilotés par les Directions Départementales de l’Équipement (DDE) et visent notamment à :

  • favoriser l’information sur la réglementation,
  • organiser un tri sélectif directement sur les chantiers,
  • réduire la mise en décharge pour développer la valorisation et le recyclage,
  • mieux impliquer les maîtres d’ouvrage dans le traitement des déchets concernés.
02-05_dechets_poluants2_498x200_cle657943.jpg
02-05_dechets_poluants2_498x200_cle657943.jpg
© FNTP

 

Ces plans, à valeur uniquement indicative et non réglementaire, ont été élaborés avec la participation de l’ensemble des acteurs concernés, qu’il s’agisse des professionnels ou des pouvoirs publics. Ils vont de pair avec un développement des structures adaptées, centres de tri et de stockage, usines d’incinération...


Télécharger :