Haut de page

 
ACTUALITÉ
 

Contenu

Déplacement de l’A9 à Montpellier : inauguration

publié le 11 mars 2017 (modifié le 14 mars 2017)

Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a inauguré, ce vendredi 10 mars, la nouvelle autoroute A9 à Montpellier. L’ouverture de l’ouvrage à la circulation est prévue entre la fin avril et la mi-juin 2017.

En 2011, l’Etat donne le feu vert à la construction de la nouvelle autoroute, conformément à la déclaration d’utilité publique de 2007.
Cette infrastructure avec 25 km de voie nouvelle constitue l’aboutissement du plus important chantier autoroutier actuel en France. Elle représente un investissement de 800 millions d’euros, intégralement financé par Vinci Autoroutes et confié à ASF.

Avec un trafic de 100 000 véhicules par jour en moyenne, et jusqu’à 170 000 pendant les migrations estivales, l’A9 connaît l’un des trafics les plus denses du réseau autoroutier français, cumulant flux de transit et déplacements de proximité. L’actuelle section périurbaine de l’A9 à Montpellier ne pouvait plus absorber de tels flux, dans un contexte de croissance démographique très soutenue à l’échelle de la Métropole, du département de l’Hérault et, au-delà, de la région Occitanie.

Une nouvelle section autoroutière, à 2 x 3 voies, longue de 12 km, a été créée au sud de Montpellier, et l’autoroute existante élargie à 4 x 3 voies sur 13 km à l’est et à l’ouest de la Métropole, pour permettre la séparation du trafic local des flux nationaux et internationaux.

Deux éléments ont contribué à la complexité du chantier. Tout d’abord, la nécessité de travailler sous circulation pour la partie réalisée en élargissement. Ensuite, le contexte urbain, qui impose un grand nombre de franchissements.
Une partie de l’autoroute existante, désormais vouée au trafic local, a vocation à passer à terme sous le contrôle d’une collectivité pour être transformée en boulevard urbain. En attendant, elle restera exploitée par Vinci Autoroutes sous le nom d’A709.

Quelques chiffres clés

  • 800 M€ de financement privé
  • 1 500 personnes mobilisées au pic des travaux
  • 700 contrats et 300 entreprises
  • 2012 à 2017 durée du chantier
  • 25 km de travaux : 13 km d’élargissement et 12 Km de nouvelles voies
  • 60 ouvrages d’art
  • 30 bassins de récolte des eaux
  • 400 000 m3 d’enrobés
  • Acoustique : 2 940 ml de merlons et 13 000 ml d’écrans acoustiques
  • Plantations : 7 500 jeunes plans, 130 000 arbustes et 200 grands arbres

Pour en savoir plus

 
 

Pied de page