ACTUALITÉ
 

Des autoroutes pour vélos en Allemagne

publié le 4 janvier 2016

Afin de désengorger le trafic automobile, une série d’agglomérations développent des projets de pistes larges réservées aux cyclistes.

Une piste large et éclairée, sans feux rouges, carrefours ni circulation automobile : le rêve du cycliste pourrait bientôt devenir réalité dans une série d’agglomérations allemandes, où se développent des projets d’« autoroutes » à vélos pour désengorger le trafic.

Dans la Ruhr (ouest), cinq kilomètres de piste ont été inaugurés fin novembre dans le cadre d’un ambitieux projet qui doit s’étendre sur une centaine de kilomètres entre Duisbourg et Hamm.

Le projet porté par Martin Tönnes, planificateur à l’association régionale de la Ruhr (RVR), prévoit de relier dix agglomérations, dont Bochum et Dortmund, et quatre universités, en empruntant pour partie d’anciennes voies ferrées, héritage du passé industriel régional.

autoroute-velos-480x269_cle016e4a.jpg
autoroute-velos-480x269_cle016e4a.jpg
© afp.com/PATRIK STOLLARZ

Un panneau de signalisation sur la portion de 5 km d’autoroute pour cyclistes à Mulheim, dans la Ruhr, dans l’ouest de l’Allemagne.

Pas question pour les près de deux millions de personnes qui vivent dans un rayon de deux kilomètres du tracé d’avaler la centaine de kilomètres d’un coup. L’autoroute cyclable de quatre mètres de large veut séduire les habitants qui font quotidiennement la navette en voiture d’une ville à l’autre pour aller travailler, explique Martin Tönnes, qui évoque des trajets de cinq à vingt kilomètres et croit fortement dans le projet, notamment grâce à l’essor du vélo électrique.