Description de l’ouvrage

publié le 5 avril 2020

Le viaduc de Compiègne comporte au total 33 piles et deux piles-culées fondées chacune sur quatre pieux. A chaque extrémité de l’ouvrages, les culées sont des culées enterrées. Le tablier est composé de 810 voussoirs préfabriqués.

 

Fondations

Le profil géologique du site est composé de limons, puis de sables argileux, de craie altérée, avant d’atteindre la craie saine, compacte, qui constitue le substratum situé à une vingtaine de mètres de profondeur. Les fondations de l’ensemble des appuis sont donc des fondations profondes de type pieux forés (tubés en partie supérieure).

Les piles sont fondées chacune sur quatre pieux de diamètre 1 400 mm, sauf pour les piles soumises au choc latéral de bateaux pour lesquelles le diamètre est passé à 1 600 mm.

Les culées sont fondées sur cinq pieux de diamètre 1 400 mm, répartis sur deux files de manière à équilibrer les charges entre les files avant et arrière.

Le viaduc de Compiègne comporte au total 33 piles et deux piles-culées

Culées

Les culées sont des culées enterrées, situées en tête de remblai, et comportent un sommier de 1,80 m d’épaisseur qui joue le rôle de semelle de liaison des pieux. Elles présentent latéralement, de part et d’autre, un mur cache, un mur en retour extérieur et un mur en retour intérieur encastré dans le mur garde-grève :
- le premier mur a pour rôle de masquer l’about du tablier,
- le second a pour rôle de masquer la corniche caniveau et le regard d’assainissement sur culée, et de permettre le raccordement avec le remblai,
- le troisième a pour rôle d’ancrer le poteau d’extrémité de la BN4.

Piles

Les piles courantes et les piles-culées sont constituées :
- d’un fût plein de section circulaire de 3,50 m de diamètre,
- d’un chevêtre de 3,25 m de hauteur dont la section en partie supérieure présente une emprise de 5,20 m de largeur (sens longitudinal du tablier) et une longueur de 6,30 m (sens transversal du tablier),
- d’une semelle de liaison de section 7,55 m x 7,55 m et d’une hauteur de 2,00 m (pieux 1 400 mm) entourée par un batardeau.

Les piles particulières concernent celles implantées en rive gauche de l’Oise et en bordure du futur canal Seine-Nord Europe. Elles sont réalisées à l’abri d’un batardeau en palplanches métalliques dont les dimensions en plan sont de 8,35 m x 8,35 m.

Tablier

Le tablier est constitué par un caisson en béton précontraint à deux âmes inclinées.

Le tablier, de hauteur constante égale à 3,20 m, est précontraint longitudinalement par des câbles post-tendus intérieurs et extérieurs (précontrainte mixte).

Le tablier est composé de 810 voussoirs préfabriqués. Leur dimension résulte d’une part du calepinage adopté en fonction des portées des travées et d’autre part des limites de capacité de l’engin de pose. Les voussoirs ont quasiment tous le même poids, soit environ 50 tonnes.

Les voussoirs courants ont une longueur variant de 2,66 m à 2,86 m.

Pour les voussoirs spéciaux, l’ajout d’éléments transversaux (entretoises, raidisseurs, déviateurs…) est compensé par une réduction de longueur.

La précontrainte du tablier est composée :
- d’une précontrainte intérieure de continuités,
- d’’une précontrainte extérieure de continuité (destinée à reprendre les efforts en service, liés notamment aux charges d’exploitation),
- d’une précontrainte intérieure complémentaire, de fléau.

croquis © Vinci

Pour en savoir plus :