Église de Trainel

publié le 12 mai 2010 (modifié le 27 mai 2010)

 

Alors âgé de 69 ans, frère Romain poursuit ses activités, et il est intéressant de signaler ici le projet qu’il dresse le 6 novembre 1717, pour la reconstruction de l’église Notre-Dame, à Trainel dans l’Aube, à 13 km. au sud de Nogent-sur-Seine. Une grande partie de cette église s’était écroulée en 1714, et frère Romain propose une reconstruction totale de l’édifice, en regroupant les deux paroisses de la commune, et chiffre la dépense nécessaire à 8 251 livres, 7 sols.(*) Le 8 mars 1718 le vicaire général de Sens engage les habitants à délibérer sur les trois questions qui se posent de savoir :

  • 1°- s’ils consentent à la réunion de l’église Saint-Gervais avec celle de Notre-Dame ?
  • 2°- s’ils veulent construire une église neuve dans l’intérieur du bourg ?
  • 3°- s’ils préfèrent rétablir leur ancienne église de Saint-Gervais, dans le lieu où elle est ?
Projet de Frère Romain (1717)
Projet de Frère Romain (1717)
Archives départementales de l’Aube
Église de Trainel (état actuel)
Église de Trainel (état actuel)
© droits réservés

 

Les paroissiens de Saint-Gervais choisissent la dernière proposition en s’engageant à prendre à leurs frais le rétablissement de la nef de leur ancienne église. Ils s’opposent à la réunion des deus paroisses, au motif que l’église Notre-Dame située sur une montagne, est d’un accès incommode, mais surtout les relations entre les fidèles de chacune des paroisses sont détestables !... Ainsi le projet de frère Romain est abandonné.

Il est toutefois intéressant de noter que les plans établis par frère Romain ne présentent aucun point commun avec ceux de l’église d’Asfeld, et confirme bien que ces derniers n’étaient bien évidemment pas l’œuvre du moine architecte. A Trainel, il s’agit en fait d’une église au style très traditionnel, sans aucune originalité. Les seuls éléments décoratifs résident dans les parements de briques sur le soubassement de la nef, sur les renforts des murs extérieurs du transept, des chapelles latérales, de la sacristie et du clocher.



(*) abbé Defer, Histoire de Trainel, in « Mémoires et lettres de la Société d’agriculture, sciences et arts du département de l’Aube », Troyes, 1884.