ACTUALITÉ
 

En 2016, le plus grand radiotélescope sera en Chine

publié le 10 janvier 2016 (modifié le 25 janvier 2016)

La Chine achève la construction du plus puissant radiotélescope du monde, capable d’explorer la matière noire.

Il s’agit du Five-hundred-metre Aperture Spherical Telescope (FAST), le plus grand radiotélescope de la planète avec son diamètre de 500 mètres. Grâce à sa taille et à la précision des 4.450 panneaux triangulaires qui le constituent, le FAST pourra capter les ondes radioélectriques émises de l’espace, même les plus faibles qui ne pouvaient être détectées jusqu’à maintenant.

La construction du radiotélescope a commencé en mars 2011, dans une vallée naturelle en forme de bol, dans la partie sud du Guizhou. Cette province, peu peuplée, a été choisie pour son calme nécessaire afin de capter les ondes.

Avec son diamètre de 500 mètres, le réflecteur, soutenu naturellement par trois collines, couvre l’équivalent de trente terrains de football. Pour la construction du "FAST", ce sont 5600 tonnes de poutrelles d’acier qui sont mises en place. Le télescope devrait être opérationnel en 2016.

Actuellement le plus grand radiotélescope du monde se trouve aux États-Unis, sur l’île de Porti-Rico. Le diamètre de l’antenne principale est de 305 mètres. La qualité d’observation du "FAST" devrait être deux fois supérieure à son rival américain.

Pour en savoir plus :