Enduits superficiels

publié le 5 novembre 2007 (modifié le 14 novembre 2007)

 

L’enduit superficiel est une technique d’entretien dont le rôle est d’assurer l’étanchéité de la surface de la chaussée et de régénérer la rugosité superficielle.

Pour les routes peu circulées, certaines départementales par exemple, la recherche de solutions à faible coût conduit à utiliser, à la place des enrobés, des enduits superficiels réalisés à partir d’émulsion de bitumes dont le stockage, le transport et la mise en œuvre se font à température modérée.

L’enduit superficiel est une technique de revètement d’entretien qui associe à la surface de la chaussée des granulats et un liant hydrocarboné.
C’est une technique sans apport structurel et se caractérise par une épaisseur faible.
Elle est destinée principalement à imperméabiliser la chaussée et à améliorer les caractéristiques de surface en liaison avec le confort et la sécurité de l’usager.

Cette technique d’enduits superficiels demeure la plus utilisée pour l’entretien des chaussées à moyen ou à faible trafic.
Sur les routes nationales, les enduits superficiels représentent encore 25% des surfaces entretenues chaque année.
En revanche les enduits superficiels ont pratiquement disparu du secteur autoroutier.

Pour en savoir plus


Télécharger :