Engins urbains

publié le 11 octobre 2007

 

Mini-pelleteuses et chargeuses compactes permettent de manœuvrer même dans des espaces restreints
Mini-pelleteuses et chargeuses compactes permettent de manœuvrer même dans des espaces restreints
(droits réservés)

Les chantiers urbains comprennent notamment les interventions sur les canalisations, les réseaux d’assainissement et la réfection des routes. Les engins utilisés se caractérisent par leur compacité et leur maniabilité, afin de s’adapter à des terrains souvent encombrés et étroits.

On en compte deux principaux types : les mini-pelles et les chargeuses compactes.

Les minipelles permettent de creuser le terrain sur lequel le chantier est installé. Ce sont des versions réduites des pelleteuses employées sur des chantiers plus importants : selon les fabricants, leur poids varie entre 1 et 8 t. environ. Elles se composent de roues ou de chenilles sur lesquelles sont montés le châssis et la cabine de pilotage. Celle-ci permet de commander un bras hydraulique articulé, ou « flèche », sur lequel peuvent être fixés différents outils selon les tâches à effectuer.

Leur largeur réduite, de même que leur rayon de rotation, leur donnent une grande souplesse d’intervention. Certains modèles peuvent ainsi passer par une porte d’un mètre de large !

Les chargeuses compactes, elles, servent au chargement et à la manutention des matériaux sur les chantiers. Leur poids va de 1 à 4,5 t. environ, et leur godet leur permet de transporter de 350 kg à 1,5 t. Leur capacité de levage, quant à elle, peut atteindre jusqu’à 3 m. de haut.

Ces engins peuvent aussi réaliser d’autres opérations grâce aux nombreux accessoires dont ils sont équipés : tarière de forage pour planter des poteaux, balayeuse ramasseuse pour le nettoyage des chaussées...

Enfin, une nouvelle catégorie de matériels polyvalents a commencé à faire son apparition. Ceux-ci combinent les caractéristiques des mini-pelles et des chargeuses compactes. Leur poids, sensiblement plus important, se situe entre 6 et 12 t. environ. Le passage d’un mode à un autre est extrêmement simple, puisqu’il suffit pour cela d’appuyer sur un interrupteur. Dès lors, chaque système possède ses propres commandes afin d’assurer la meilleure maniabilité possible. Les opérations de creusement, de chargement et de nivellement peuvent ainsi être réalisées avec un même engin, même dans des espaces restreints ou difficiles d’accès.

À noter : ces engins compacts ont connu un essor considérable ces dernières années, puisqu’ils représentent désormais les deux tiers des matériels de terrassement produits dans le monde !