Enrobés colorés et d’agrément

publié le 7 novembre 2007

 

enrobés colorés
enrobés colorés
(crédit photo : J.P. SERGENT - Droits réservés)

Les enrobés colorés et d’agrément ont souvent plusieurs objectifs :
- assurer une meilleure sécurité en ville
- agrémenter le cadre de vie des riverains
- améliorer les propriétés photométriques

  • Les enrobés au bitume pur Dans ce cas, la seule coloration durable est celle obtenue avec l’oxyde de fer, rouge voire plus rarement ocre. Les granulats doivent alors impérativement être roses ou ocres. La coloration est obtenue en ajoutant 3,0 à 5,0 ppc d’oxyde de fer dans le mélange. On peut alors partir des formulations classiques des enrobés normalisées. On peut utiliser des bitumes pigmentables qui sont des liants à teneur réduite en asphaltène.
  • Les enrobés à base de liant de synthèse Ces liants clairs ne sont pas des bitumes mais des produits de synthèse de la chimie pétrolière, de couleur "miel". Ils présentent cependant des caractéristiques mécaniques proches de celles des bitumes. Ces liants permettent :
    - soit d’être utilisés tels que, ce qui donne un enrobé caramel clair ;
    - soit d’être colorés avec des oxydes, de fer pour des couleurs rouge à ocre, de chrome pour du vert, de cobalt pour les bleues, de titane pour le blanc. La couleur des granulats doit se rapprocher au mieux de celle recherchée. L’épaisseur nominale est de l’ordre de 2,5cm.
  • Les enrobés à froid colorés LES ECF Pour des raisons techniques et économiques la couleur la plus répandue est le rouge. Les ECF colorés restent des ECF traditionnels, le gravillon un 0/6 appliqué en monocouche au dosage de 12 à 14 kg/m2.
  • Les enrobés à l’émulsion Ce produit est fabriqué à partir de granulats clairs enrobés d’une émulsion de synthèse translucide. Il est particulièrement adapté aux chaussées de tunnels.
  • Les enrobés scintillants Il s’agit de bétons bitumineux minces ou très minces dans lesquels ont été incorporées, lors de la fabrication du mélange des particules de miroir en verre. Ces particules réfléchissent les lumières du soleil, de l’éclairage public ou de phares des véhicules