Essor des Éco-quartiers

publié le 6 novembre 2009 (modifié le 20 janvier 2010)

 

La notion d’écoquartier s’inscrit dans le plan ville durable lancé en octobre 2008 par le ministère de l’Écologie, conjointement avec les secrétariats d’État aux transports et à l’aménagement du territoire. L’objectif de ce plan est de mettre en place un véritable laboratoire d’urbanisme durable à travers des démarches exemplaires mises en oeuvre à plusieurs niveaux :

  • en matière de transports collectifs (aide aux collectivités locales pour le développement des transports collectifs en site propre, avec l’objectif d’en multiplier par six la longueur totale),
  • à l’échelle de la ville (appui à des projets exemplaires en matière d’innovation architecturale, sociale et énergétique),
  • au niveau enfin des quartiers, afin de valoriser et diffuser les bonnes pratiques en matière d’urbanisme et de mobilité durable, de gestion de l’énergie, de l’eau, des déchets, d’écoconstruction, de préservation de la biodiversité...
ZAC des Perrières, La Chapelle sur Erdre (44)
ZAC des Perrières, La Chapelle sur Erdre (44)
© droits réservés

Une approche transversale

Cette approche intégrée s’inscrit dans l’une des plus fameuses antiennes du développement durable : « Agir local, penser global ». En effet, les enjeux liés à la ville durable se situent à l’intersection de problématiques locales, celles de l’habitat, et globales comme c’est le cas pour les transports, les réseaux d’assainissement, la répartition des activités sur une agglomération... Il est donc logique qu’une telle démarche amène à se rencontrer les acteurs du bâtiment et des travaux publics. En témoigne notamment le groupe de travail mis en place autour de la thématique des écoquartiers par la FNTP (Fédération Nationale des Travaux Publics) et la FFB (Fédération Française du Bâtiment).

En Europe, certains ilôts urbains font figure de pionniers à cet égard. On peut citer par exemple le quartier de BedZED à Londres, qui est parvenu à réduire de 70 % sa consommation énergétique et de 75 % ses volumes de déchets, ou encore le quartier Vauban à Fribourg, en Allemagne.

Des réalisations en cours

En France, plusieurs programmes d’aménagement urbain mettent aujourd’hui les écoquartiers à l’honneur. C’est le cas de la ZAC du Raquet à Douai, qui accueillera à terme 12 000 habitants, ou encore le quartier des Rives de la Haute Deûle à Lille. Ceux-ci manifestent un certain nombre de traits communs :

  • réhabilitation de friches afin d’éviter l’étalement urbain,
  • mixité sociale et fonctionnelle,
  • priorité aux transports durables (tramway, vélo...),
  • réduction de la consommation d’eau et d’énergie, de la production de déchets,
  • restauration de la biodiversité,
  • gestion durable des chantiers et utilisation de matériaux respectueux de l’environnement,
  • concertation permanente avec les habitants afin d’intégrer leurs observations et de les sensibiliser aux objectifs poursuivis, ainsi qu’aux avantages qu’ils en retireront en termes de qualité de vie, mobilité, etc.
EcoQuartier de Villeneuve, Cognin (73)
EcoQuartier de Villeneuve, Cognin (73)
© droits réservés

 

À noter : le 4 novembre 2009, le Grand Prix national ÉcoQuartier 2009 a été décerné à la ZAC de Bonne à Grenoble. Cet aménagement d’anciennes casernes vise notamment une réduction de la consommation énergétique de 30 à 40 %.

Pour en savoir plus