Étaiements

publié le 11 octobre 2007

 

Étais légers pour charge lourde...
Étais légers pour charge lourde...
(D.R. PERI)
... et tour d'étaiement pour la construction d'un immeuble
... et tour d’étaiement pour la construction d’un immeuble
(D.R. PERI)

 

Un étaiement est une construction temporaire destinée à supporter des charges. Il s’agit en fait de l’art d’équilibrer les forces : avec des étais ou poteaux, on va créer le point d’appui nécessaire à l’équilibre d’une partie d’ouvrages en construction, poutrelles, coffrages, etc.

L’étaiement (ou étayage) est une technique très utilisée dans la construction. Il en existe de tout type. Cela va de simples étais à hauteur réglable en support d’une poutre pour démolir une cloison, à la reprise des poussées de la nef par les étaiements pour la restauration de la cathédrale de Strasbourg en 1998.

Dans le secteur des travaux publics, l’étaiement a pris beaucoup d’ampleur avec le développement des coffrages de grande hauteur et de grande dimension : construction de stades, de ponts, couverture des voies routières, etc. Les étaiements de coffrages utilisent les mêmes éléments que les échafaudages. La solidité de l’échafaudage d’étaiement est renforcée : les charges portantes sont beaucoup plus importantes (jusqu’à 24 tonnes par pylône).

La conception de l’étaiement est une opération très technique car cela met en jeu des forces très complexes : poids des charges à supporter, effort d’appui de la structure d’étayage, solidité, résistance à la pression, au vent... L’objectif étant d’établir un équilibre, l’étaiement doit être neutre pour que quand on l’enlève, son appui ne manque pas.

Pour ce faire, les ingénieurs respectent plusieurs étapes dans l’élaboration du plan d’étayage :

  • d’abord déterminer les charges à étayer,
  • puis étudier les qualités des points d’appui,
  • en fonction de cela, choisir le bon matériel,
  • calculer les forces et réaliser un plan d’étaiement. Les spécialistes dessinent alors la structure à mettre en œuvre.

Le contreventement d’un étayage, autrement dit l’ensemble des procédés s’opposant à sa déformation, est particulièrement important pour éviter tout affaissement ou « flambage ». Pour cela, on utilise des triangles et des diagonales qui viennent renforcer la structure verticale.