FOS 2XL

publié le 3 octobre 2008 (modifié le 29 mai 2009)

 

Un projet techniquement performant pour deux nouveaux terminaux :


Projet terminaux A et B
Projet terminaux A et B
(© PAM)

Le profil de cet aménagement portuaire, dans le prolongement du terminal existant, est motivé par des enjeux économiques et d’aménagement du territoire.

Sa localisation, le môle Graveleau, s’explique par l’avantage de bénéficier d’une connexion routière directe, d’une connexion ferroviaire dédiée au trafic de conteneurs, d’un accès au réseau fluvial grand gabarit avec la création prévue d’un terminal fluvial à proximité sur le môle Graveleau, de la proximité de services portuaires et d’installations logistiques en développement sur la plate forme de Fos-Distriport.

Les deux terminaux bénéficieront d’une desserte quadrimodale : MER - FER - FLEUVE - ROUTE

Le Terminal A

  • TEA : 14.5 m à 16 m
  • 400 m de quai
  • superficie : environ 30 hectares
  • chantier ferroviaire du terminal existant
  • 3 à 4 portiques overpanamax de 47 à 52 m de portée
  • capacité maximale de traitement environ 600 000 EVP

entrée en exploitation 2008.

Le Terminal B

  • TEA : 14.5 m à 16 m
  • 700 m de quai (séparé du Terminal A par une rotule de 300m)
  • superficie : environ 60 hectares
  • chantier ferroviaire de 3 à 4 voies de 750 m
  • 6 à 8 portiques overpanamax de 47 à 52 m de portée
  • capacité maximale de traitement environ 900 000 EVP

entrée en exploitation 2009.

Débat public