Génissiat-Seyssel

publié le 25 octobre 2007 (modifié le 20 août 2009)

 


Le barrage de Génissiat, en cours de réalisation et une fois achevé
Le barrage de Génissiat, en cours de réalisation et une fois achevé
(photo : CNR)

Déclaration d’Utilité Publique : 1938
Mise en service : 1948
Puissance installée : 420 MW
Production annuelle moyenne : 1,7 milliard de kWh
Longueur de la retenue : 23 km
Pas de canal de dérivation
Chute maximale : 67 m

Entamé dès 1938, le chantier de Génissiat est d’abord interrompu par la guerre, avant de reprendre, considérablement ralenti, sous l’occupation. Ce n’est qu’en 1946, avec les besoins de la reconstruction et la priorité absolue accordée à l’hydroélectricité par le gouvernement français, qu’il entre dans sa phase décisive. 3500 ouvriers sont mobilisés, réalisant des records de productivité.

À son inauguration en 1948, le barrage de Génissiat est le plus important d’Europe, culminant à une hauteur de 104 mètres. Il s’agit en outre du seul barrage de moyenne chute construit sur le Rhône, ainsi que le seul à être équipé de turbines Francis.

Le barrage-usine de Génissiat fonctionne en étroite collaboration avec celui de Seyssel, situé 10 km plus en aval et qui a été mis en service en 1951. Il appartient notamment à ce dernier de compenser les effets de l’exploitation du premier et d’assurer la régularité des débits du fleuve.

Équipée de 6 groupes de production principaux et de deux groupes auxiliaires, la centrale Léon Perrier, située au pied du barrage, fournit une production annuelle de 1,7 milliard de kWh. Cela correspond à 10 % de la production hydroélectrique du fleuve, soit la deuxième plus importante après celle de Donzère-Mondragon.

Aujourd’hui classé patrimoine industriel du XXe siècle, Génissiat héberge également le poste de conduite centralisée chargé de gérer l’ensemble des aménagements bâtis sur le haut-Rhône.

Sur le plan de l’environnement, signalons en particulier le récent classement en zone protégée du site de l’Etournel, en amont de la retenue de Génissiat.

Pour en savoir plus voir le diaporama du chantier.


Télécharger :