Historique

publié le 22 octobre 2007 (modifié le 24 août 2014)

 

4022-jd0n31aowyu_cle1159ed.jpg
4022-jd0n31aowyu_cle1159ed.jpg
Projet de Favier (1802)
4025-4u02qbvriq0_cle1fd12a.jpg
4025-4u02qbvriq0_cle1fd12a.jpg
Machine de Beaumont (document Bibliothèque Nationale)

 

L’aventure du tunnel sous la Manche débute il y a près de deux siècles et peut se découper en trois périodes :

1 - Les projets précurseurs (1802-1874)

L’idée de réunir la Grande Bretagne au continent a passionné les ingénieurs pendant tout le 19e siècle et elle prendra de plus en plus d’intérêt au fur et à mesure du développement de nouvelles technologies et de moyens de transport.Ainsi plus de 140 projets de toutes sortes (ponts, tubes immergés, tunnels, voire digues), vont fleurir.Le premier projet véritable sera proposé en 1802 par Albert Mathieu FAVIER.

2 - Les premières réalisations

De 1860 à 1880 Fred Beaumont et Arthur English vont révolutionner les techniques de forage en mettant au point des engins avec têtes de forage rotative prototype de nos tunneliers modernes.Vers 1875, des compagnies du Tunnel sous la Manche sont fondées en France et en Grande Bretagne et en 1880 les opérations de forage du tunnel commencent des deux côtés de la Manche.Au total 3600m de tunnel sont creusés avant que le projet ne soit arrêté pour cause d’opposition du parlement britannique

3 - La genèse du projet définitif (1955-1985)

Margaret Tatcher et François Mitterand
Margaret Tatcher et François Mitterand
(droits réservés)

En 1956 est créé le groupe d’Étude du Tunnel sous la Manche, un consortium Franco-Britannique qui en 1960 met en avant des propositions pour un lien entre Folkestone et Sangatte composé de deux tunnels ferroviaires à voie unique et d’un tunnel de service. En 1974, les travaux commencent des deux côtés de la Manche mais sont abandonnés au bout de 1400 m de forage, à cause d’un revirement du gouvernement britannique.

 
En savoir plus