Inauguration et festivités

publié le 3 décembre 2008

 

L’achèvement d’un ouvrage est quasiment toujours, sauf s’il est de bien petite dimension, l’occasion d’une fête, et souvent de 2.

La première est une fête "interne", destinée à tous les participants au chantier. C’est l’occasion de remercier tous ceux, de l’entreprise et de ses sous-traitants, qui, au-delà des soucis quotidiens, se sont dévoués, parfois dans des conditions difficiles, pour faire aboutir l’opération.

Il peut arriver qu’il y en ait 2, pour les très grosses opérations, l’une pour les seuls membres de l’entreprise, l’autre associant les agents locaux du maître d’œuvre et parfois du maître d’ouvrage.

La seconde est une fête "officielle" comportant inauguration avec "coupure de ruban". La date en est conditionnée par la disponiblité des officiels et pour cette raison prévue assez à l’avance. Elle symbolise la remise de l’ouvrage à son maître d’ouvrage et à son exploitant.

Prise en charge par l’entreprise, elle associe tous ceux qui sont intervenus pour permetre à l’opération de se faire : élus et responsables politiques, financeurs, entrepreneurs, fournisseurs et sous-traitants, maître d’ouvrage, maîtres d’œuvre, conseils de toute nature, organismes de contrôle, etc.

En réalité, le plus souvent, la remise à l’exploitant se déroule "autour" de l’inauguration elle-même, pour mettre au courant l’exploitant de tous les éléments nécessaires au bon fonctionnement de l’ouvrage.