ACTUALITÉ
 

InCity, une application citoyenne au service des collectivités

publié le 10 février 2016 (modifié le 14 février 2016)

Cette application mobile, associée à une plateforme web, permet de signaler les dégradations constatées sur le domaine public, de les classifier et de les géolocaliser.

C’est à la demande des collectivités de la région Midi-Pyrénées, exprimée dans le cadre d’une étude réalisée par les étudiants de Sciences Po Toulouse et commanditée par l’ORQUASI - L’Observatoire régional de la qualité de service des infrastructures de Midi-Pyrénées -, qu’est née l’application InCity.

Le point de départ est le citoyen qui constate une dégradation des infrastructures : réseaux d’eau, d’électricité, des routes, des pistes cyclables, des trottoirs notamment, et qui la signale à la collectivité. Cette dernière réceptionne alors le signalement et l’instruit.

InCity est un outil :

  • d’aide pour les collectivités,
  • de communication en temps réel entre les citoyens et les collectivités,
  • de veille sur l’état des infrastructures : réseaux d’eau, d’électricité, des routes… permettant d’améliorer la qualité de service de celles-ci.

InCity a été élaboré pour l’ensemble des collectivités françaises communes, EPCI, …) qui, en raison des baisses budgétaires ont besoin d’un outil fiable, efficace pour les remontées citoyennes.

L’application a été développée par l’ORQUASI avec l’appui d’une startup toulousaine. Elle est disponible gratuitement pour les citoyens sur IOS (Apple) et Android. Toutes les collectivités peuvent s’abonner et son invitées à tester gratuitement "InCity" jusqu’à fin mars 2016.

Pour en savoir plus :