Installation du chantier

publié le 10 octobre 2008

 

Il est évident que, pour un petit chantier de courte durée à proximité des installations permanentes de l’entreprise, une installation de chantier spécifique n’est habituellement pas nécessaire.

Dans tous les autres cas, visés ici, une installation spécifique, ou base de travaux, est indispensable.

L’adéquation de ces installations aux besoins est un élément important du bon déroulement du chantier, car elle conditionne l’accès facile aux divers points du chantier, aux matériaux et engins, ainsi que la rapidité d’entretien et de remise en état des matériels, et influe sur le bon moral des personnels.

Une telle installation comporte, sur un terrain de dimensions suffisantes et à proximité immédiate du chantier :

  • des bureaux pour l’encadrement et les administratifs ;
  • pour l’ensemble du personnel, des locaux avec vestiaires, douches, sanitaires et espace restauration, ainsi que, si le lieu est isolé, une unité de soins d’urgence ;
  • un espace suffisant pour le stockage des matériels de toute nature, et pour le stationnement des véhicules ;

Elle comporte aussi, le plus souvent :

  • un atelier de maintenance du matériel ;
  • un laboratoire de contrôle ;
  • des installations de stockage des déchets solides et/ou liquides et de traitement des eaux polluées, dans des emplacements appropriés.

Pour un chantier de durée significative dans un lieu très isolé, un barrage en haute montagne par exemple, un véritable village aura à être installé, pour permettre la vie des personnels et l’accueil temporaire des superviseurs pendant toute la durée de l’opération.

Il convient aussi souvent, hors des villes, de créer des pistes d’accès aux divers points des chantiers, et parfois à la base vie. Ces voies d’accès représentent quelquefois à elles seules un vrai chantier de TP.

En sus de l’installation de chantier principale, devront parfois être prévues des installations secondaires, bien plus limitées, par exemple pour un viaduc, autour de la base des piles et des culées, pour permettre leur réalisation.

Si le chantier est spectaculaire ou médiatisé, un lieu d’accueil du public devra être installé, avec parking, locaux de présentation, etc., de façon à ce que ce parcours du public permette à celui-ci de découvrir le chantier sans en gêner le déroulement.