Interconnexion des réseaux Français et Anglais

publié le 18 novembre 2007

 

A gauche : Centre de conversion - A droite : Tranchée au départ de Calais
A gauche : Centre de conversion - A droite : Tranchée au départ de Calais
(Droits réservés)

Une technologie originale :

L’interconnexion entre le réseau de transport français et le réseau de transport anglais a la particularité d’être une liaison sous-marine en courant continu, alors que dans la majorité des cas, les lignes transportent du courant alternatif. L’utilisation du courant continu s’est imposée en raison de la grande distance à parcourir et de la puissance à faire transiter (2 000 MW, soit l’équivalent de la production de deux tranches de centrale nucléaire).

Elle dispose d’équipements de conversion du courant alternatif en courant continu, et vice versa, à chaque extrémité (à Calais en France et à Sellindge en Angleterre). Les quatre paires de câbles sont enterrées sous le fond marin afin de les préserver des risques d’accrochage et de rupture du fait des activités maritimes (ancres, chaluts...).