Haut de page

Contenu

L’aboutissement de l’idée

publié le 30 avril 2008 (modifié le 7 mai 2008)

 

gif - 13.7 ko
 

L’aboutissement de l’idée

Stéphane Pighetti, directeur du téléphérique des Glaciers, avec l’appui actif des autorités locales dont, notamment le conseiller général P.E. Désailloud, le directeur financier, soutient et développe l’idée de ce nouveau projet.

Cependant, l’idée de Marcel Auvert, émise en 1947, mettra 2 ans pour se concrétiser, car il fallait :

  • convaincre de l’obsolescence du téléphérique des Glaciers et décider l’abandon d’investissements faits pendant 40 ans ;
  • trouver un concepteur, porteur du projet ; on fera appel à Dino Lora Totino qui venait de concevoir la station de Cervinia et de ses téléphériques (même si sa nationalité italienne interpellait certains) ;
  • obtenir l’autorisation administrative de principe : l’accord de la commission des téléphériques date du 8 mai 1948 ;
  • enfin prouver la faisabilité du projet, ce qui fut fait le 29 juin 1949.

Les caractéristiques générales du projet

Le tracé sensiblement rectiligne, de 5 392 m de longueur pour une dénivelée de 2 748 m, soit une pente moyenne de 51%, comporte 2 tronçons qui présentaient les caractéristiques suivantes :

gif - 5.2 ko
 
 
 

Pied de page