L’agent temporaire

publié le 12 novembre 2007 (modifié le 26 février 2008)

 

Registre d'alignement, machine à écrire, téléphone, exposition DDE 26 novembre 1999
Registre d’alignement, machine à écrire, téléphone, exposition DDE 26 novembre 1999
(Photo C.Vacant)

Les adjoints administratifs, agents temporaires ou auxiliaires du XIXe siècle sont aujourd’hui regroupés dans le corps des adjoints administratifs ....

Origine : XIXe siècle, agent temporaire ou auxiliaire

  • Pour pallier à l’insuffisance numérique des agents secondaires des Ponts et Chaussées, les ingénieurs en chef utilisent des agents "temporaires" ou "auxiliaires".
  • 1847 : une circulaire ministérielle du 7 mai stipule que "ces agents ne doivent être payés sur les fonds des travaux qu’avec une autorisation spéciale de l’administration."
  • 1888 : ce personnel encore trop nombreux doit disparaître progressivement !
  • 1914 : la situation des agents temporaires est réglementée au plan national par un décret du 25 janvier. Ce texte répartit ces agents en cinq classes.
  • 1920 : un décret du 8 mars crée le grade d’agent temporaire principal.
Un métier aujourd'hui modernisé et, en grande partie féminisé
Un métier aujourd’hui modernisé et, en grande partie féminisé
(photo ASCO-TP)

Évolution : création des agents de bureau

  • 1919 : afin de tenter d’éviter l’embauchage clandestin d’agents temporaires ou auxiliaires un décret du 27 mars cré l’emploi d’agent de bureau des Ponts et Chaussées comportant deux catégories : d’une part les "expéditionnaires dactylographes, comptables et archivistes", d’autre part les "dessinateurs".
  • 1923 : les postes des dames employées des Ponts et Chaussées, dont le recrutement avait été mis en place en 1915 pour remplacer les agents masculins mobilisés par la guerre de 14-18, sont supprimés. Elles sont intégrées dans le corps des agents de bureau.
  • 1946 : un nouveau cadre de commis des Ponts et Chaussées, intermédiaire entre les adjoints techniques et les agents de bureau est mis en place.

Aujourd’hui : du commis aux adjoints administratifs

  • 1946 : 10% des commis, créés par un décret du 19 août, sont recrutés parmi les agents de bureau ayant six ans de service. Ces nouveaux commis des Ponts et Chaussées sont chargés de tous travaux de bureau : rédaction, statistiques, dessin, comptabilité, classement et service d’ordre.
  • 1970 : les commis des Ponts et Chaussées deviennent les commis de service de l’Équipement.
  • 1990 : un décret du 1er août crée un corps des adjoints administratifs intégrant les corps existants de commis et de sténo dactylographe dans un corps unique chargé des tâches administratives d’exécution comportant la connaissance et l’application des règlements administratifs.

Références : C.VACANT, Du cantonnier à l’ingénieur, Presse de l’ENPC, Paris, 2001.