L’aire de trafic

publié le 17 septembre 2007 (modifié le 28 mai 2008)

 

Aéroport de Lille-Lesquin - Vue générale des postes de stationnement, des voies de dessertes et de la route de service
Aéroport de Lille-Lesquin - Vue générale des postes de stationnement, des voies de dessertes et de la route de service
(A. Paringaux - photothèque du STAC - droits réservés)

On désigne sous le nom d’ aire de trafic l’ensemble constitué par les postes de stationnement, sur lesquels les avions sont traités en passagers, fret et carburant, et leur(s) voie(s) de desserte à partir de la voie de relation y aboutissant.

Sur certains aérodromes importants constituant notamment des têtes de lignes à grande distance, des aires spécialisées pour le garage prolongé et l’entretien des avions peuvent être aménagées afin de décongestionner l’aire sur laquelle ceux-ci ne séjournent que le temps d’effectuer les opérations de trafic et d’avitaillement.

Les particularités propres à ces aires spécialisées ne sont toutefois pas à ce point marquées qu’elles conduisent à les distinguer fondamentalement des aires de trafic dont l’organisation diffère elle-même selon que l’on a choisi ou été contraint de choisir de disposer les postes de stationnement soit :

  • linéairement le long de la façade côté piste(s) de l’aérogare ;
  • de part et d’autre d’une ou plusieurs jetées issues de l’aérogare ;
  • autour de satellites généralement reliés à l’aérogare par des circulations souterraines ;
  • de manière à assurer le plus commodément possible par autocars ou véhicules transbordeurs les opérations d’embarquement et de débarquement des passagers.

En savoir plus


Télécharger :