ACTUALITÉ
 

L’Eurocode béton et les enseignants

publié le 16 avril 2008 (modifié le 16 mars 2009)

De fin janvier à la mi-avril 2008 une formation portant sur l’Eurocode 2 a été organisée. Elle était principalement destinée aux enseignants intervenant dans les classes préparant à un BTS du secteur de la construction. Plus de 160 enseignants s’y sont inscrits. Le premier jour de formation a également été l’occasion de lancer officiellement le projet "BA-Cortex".

De fin janvier à la mi-avril 2008 une formation portant sur l’Eurocode béton a été organisée. Elle était principalement destinée aux enseignants intervenant dans les classes préparant à un BTS du secteur de la construction. Plus de 160 enseignants s’y sont inscrits.

Cette formation s’est déroulée avec le soutien financier de l’École française du Béton (EFB) et CIMbéton. Elle a été organisée par ASCO-TP avec l’appui du Centre National de Ressources en Génie Civil (CNR-GC) hébergé par le Centre d’Études et de Ressources pour les Professeurs de l’Enseignement Technique (CERPET-STI).

La formation s’est déroulée sur 3 jours non consécutifs pour permettre à chaque participant des temps de réflexions et une meilleure participation mais aussi une adaptation d’Henry Thonier, le formateur, à leurs problématiques.

En support à la formation, Il a été remis à chaque participant le livre sur l’Eurocode 2 réalisé par Henry THONIER : "Conception et calcul des structures de bâtiment : L’Eurocode 2 pratique". Il est à noter que ce document de grande qualité a été labellisé par l’EFB.

Le premier jour de formation (31/01/08) s’est déroulé à l’École nationale des Ponts & Chaussées, 28 rue des Saints-Pères - 75007 Paris, dans l’amphi "Caquot". À cette occasion, le Président d’ASCO-TP est intervenu en fin de journée devant 170 participants.
Pour les 2 autres jours, c’est le lycée régional du BTP Saint-Lambert à Paris, XVème, qui a très efficacement accueilli les participants jusqu’au 10 avril.

Le haut niveau de formation dispensé va permettre à chaque enseignant de prendre le recul nécessaire pour faire assimiler, dans les meilleures conditions possibles à leurs étudiants, cette nouvelle approche européenne et ses adaptations propres à chaque pays de la communauté pour les calculs des structures en béton armé ou en béton précontraint. Très rapidement, les sujets d’examens s’appuieront sur ces nouvelles règles car, dès 2010, toute construction en béton devra les respecter.

 

Site BA-CORTEX  (nouvelle fenetre)Le premier jour de formation a également été l’occasion de lancer officiellement le projet BA-Cortex qui vise à mettre, sous forme d’un site internet, une aide française pour la compréhension, l’interprétation et l’utilisation de l’Eurocode béton.
Ce site est maintenant accessible gratuitement à l’adresse www.ba-cortex.com. Il sera mis à jour régulièrement et s’enrichira de nouveaux contenus au fil des mois à venir.

Ce projet est soutenu par le consortium UNIT (Université Numérique Ingénierie et Technologie) qui associe tous les acteurs publics et privés de la formation supérieure en Sciences de l’Ingénieur et Technologie. Un comité de pilotage (CIMbéton, UNIT et INSA de Rennes) organise des réunions de coordination pour harmoniser les contenus, le fond et la forme. Des experts reconnus par la profession et le monde universitaire analysent les contenus et les valident.

De par l’obligation de respecter les Eurocodes dès 2010, la formation sur l’Eurocode béton devient indispensable pour tous les acteurs du BTP concernés. C’est environ 100 000 personnes qui sont potentiellement intéressées. En plus des étudiants de BAC à BAC + 5 et des enseignants, les ingénieurs, techniciens, bureaux d’études, architectes, collectivités territoriales... sont concernés. Cet outil de formation est, sans aucun doute, appelé à avoir un franc succès.


Il convient de noter également que la nouvelle édition d’un autre livre d’exercices d’application de l’Eurocode 2 est sortie aux Presses des ponts et chaussées. Elle tient compte des derniers textes adoptés (EN 1992-1-1, 1-2 1992-3 et annexes nationales). Sous la direction de Jean Armand Calgaro et de Jacques Cortade, plusieurs enseignants et ingénieurs de bureaux d’études ont élaboré des exercices de béton armé appliqué aux bâtiments.

Au plan pédagogique, cet ouvrage a également été conçu comme celui d’Henry Thonier pour aider les étudiants ingénieurs et techniciens supérieurs en formation initiale ou continue. Il a été également conçu pour être un support aux actions de formation continue que l’EFB, en partenariat avec les organisations professionnelles, avec les administrateurs et, bien sûr, avec les écoles et les universités, ne manquera pas de monter comme le montre l’exemple de la formation citée plus haut sur cette page.


Télécharger :