L’exploitation de l’extension

publié le 5 mai 2008 (modifié le 4 juin 2008)

 

L’exploitation de l’extension du port de la Condamine

La digue flottante et articulée a été mise en exploitation en septembre 2002.

Sur sa face intérieure où a été aménagé un quai, elle peut accueillir de façon permanente - quelle que soit l’agitation au large - les plus grands paquebots et navires de croisière.

Un quai a également été aménagé sur sa face extérieure : l’accostage et le stationnement des navires y sont possibles lorsque l’amplitude de la houle le long de l’ouvrage a une hauteur significative n’excédant pas 1 mètre - ce qui se produit pendant environ 90% du temps.

À la partie émergée de la digue et du côté intérieur, ont été implantés à l’abri des franchissements de la houle - des locaux pour l’accueil des passagers, et l’installation des services administratifs, commerciaux et touristiques.

À la partie inférieure de la digue - au dessous du niveau de la mer - ont été réalisés des parkings à voitures et un garage pour bateaux.

L’expérience des 60 mois d’exploitation (avril 2008) a montré la bonne tenue de l’ouvrage : ses mouvements sous l’effet de la houle apparaissent conformes à ceux déterminés par les essais sur modèle réduit hydraulique et la tenue des navires a toujours été satisfaisante.

Entre sa mise en service et avril 2008, l’ouvrage a accueilli plus de 800 navires qui y ont fait des escales d’une durée comprise entre quelques heures et deux jours.

Lors de l'accueil du paquebot (Le Rotterdam 240 m de long) et du premier navire de croisière (le Chrystal Serenity 250 m de long) au quai réalisé côté mer
Lors de l’accueil du paquebot (Le Rotterdam 240 m de long) et du premier navire de croisière (le Chrystal Serenity 250 m de long) au quai réalisé côté mer
(© direction des Affaires maritimes monégasques)

Pour en savoir plus


Télécharger :