L’histoire des moyens

publié le 20 novembre 2007 (modifié le 2 janvier 2008)

 

 

L’Histoire des moyens de terrassement est un résumé de l’évolution de la culture et de l’esprit inventif des hommes.

1) À l’origine : la tête et les muscles.

La force musculaire des hommes, des animaux : bœufs, chevaux, ânes et l’utilisation des éléments, eau, vent, gravité.
La création d’outils : houe, pelle, panier, couffin, plan incliné, roue, palan, levier, socle de charrue.

  • la brouette, perfectionnée par Blaise Pascal, a été utilisée pour la première fois sur un chantier de terrassement en 1610 par Johann Clauser Koth.
  • le premier scraper attelé apparût au début du XVIIe siècle.

2) Les premières machines à excaver sont flottantes.

  • en 1718, le Français de la Balme conçoit un excavateur flottant. Il faut 12 hommes pour le mouvoir.
  • en 1726, le Français Dubois conçoit une pelle à godet sur un châssis porté par des roues en bois. L’idée de ce précurseur ne réapparaîtra que 100 ans plus tard.

3) À partir du XIXe siècle : mécanisation des moyens.

  • l’excavateur et la pelle à vapeur sur rails font leur apparition en 1850. Ils chargent des wagons sur voie ferrée.
  • en 1913, le Holt 75 est un tracteur à chaînes à roues directrices.
  • la niveleuse tractée apparaît en 1931. Elle devient le fer de lance de la construction routière.
  • la décapeuse tractée apparaît en 1946
  • le tracteur à pneus apparaît en 1947 avec le DW 10 Caterpillar.
  • en 1960, première pelle hydraulique Poclain.

Actuellement, en 2004, le plus grand tombereau du monde est le T282 de Liebherr 363 t de charge utile. Son moteur de 3 650 CV alimente des moteurs électriques placés dans les roues. Il roule à 65 km/h... et freine !

Pelle Poclain TY45
Pelle Poclain TY45
(droits réservés)
Tombereau Liebherr T282
Tombereau Liebherr T282
(droits réservés)