L’invention du ciment

publié le 15 novembre 2007 (modifié le 27 février 2008)

 

Louis Vicat (1786-1861), Inventeur du ciment artificiel
Louis Vicat (1786-1861), Inventeur du ciment artificiel
(droits réservés)

Louis VICAT, en cherchant un mortier de pouzzolane capable d’améliorer la construction du Pont de Souillac, invente une poudre artificielle : le ciment. En 1818, il élabore la théorie de l’« hydraulicité » (liant durcissant au contact de l’eau) et détermine les proportions de calcaire et de silice nécessaires à la constitution du ciment artificiel.

En 1824, l’écossais Joseph ASPDIN dépose un brevet sur la fabrication d’un liant réalisé à partir d’un mélange de chaux et d’argile qu’il appelle ciment de Portland en référence à l’aspect présenté par ce liant qui, une fois durci, rappelle celui de la pierre calcaire de l’Ile de Portland.

En France, en 1833, PAVIN de LAFARGE, installe des fours à chaux au Teil et la première usine de ciment est créée par DUPONT et DEMARLE à Boulogne-sur-Mer, en 1848.

C’est le début de la production industrielle du ciment.