La congélation des sols

publié le 21 novembre 2007 (modifié le 28 décembre 2007)

 

Congélation d'un terrain en galerie
Congélation d’un terrain en galerie
(droits réservés)

Un autre procédé fut mis au point peu de temps après celui de l’air comprimé : il s’agit de la congélation des terrains.

L’idée semble évidente : pourquoi ne pas transformer l’eau des nappes en glace ? Cela constituerait un matériau solide, étanche et de bonne tenue pour peu que l’on sache étayer rapidement.

Deux techniques peuvent être employées :

  • Circulation d’un liquide refroidi en circuit fermé (saumure à -20, -30°C). Le délai est long (3 à 4 semaines) et les installations sont importantes.
  • Circulation d’azote liquide, dont la détente produit du froid à très basse température. Le délai est court (quelques jours), les installations sont légères, mais le coût est élevé.

Dans la pratique, on n’utilisera la deuxième méthode que pour des petits volumes et à faible profondeur.

Dans les deux cas, le fluide circule dans des tubes congélateurs maintenus en place durant toute la durée de l’excavation.