La protection contre la corrosion

publié le 13 octobre 2007 (modifié le 31 octobre 2007)

 

Pont bow-string à arcs centraux sur A20 : Esthétique et protection. Les ponts en arc auto-ancré (bow-string) sont conçus avec les arcs de chaque côté, d'un côté seulement ou au centre du tablier. La dernière couche de peinture donne « le cachet » final de l'ouvrage tout en contribuant à sa protection
Pont bow-string à arcs centraux sur A20 : Esthétique et protection. Les ponts en arc auto-ancré (bow-string) sont conçus avec les arcs de chaque côté, d’un côté seulement ou au centre du tablier. La dernière couche de peinture donne « le cachet » final de l’ouvrage tout en contribuant à sa protection
(Architecte A. Spielmann - Droits réservés)

En fonction du degré d’agressivité auquel est soumis l’ouvrage, de la durée de protection envisagée, des possibilités de mise en œuvre et d’entretien, et du coût, l’acier reçoit une protection plus ou moins poussée selon ses fonctions dans la construction :

- enveloppe : l’acier devra résister aux agressions extérieures (environnement) et éventuellement intérieures (condensation) ;

- éléments porteurs : généralement peu exposés s’ils sont à l’intérieur des ouvrages, ils ne nécessitent pas de protections importantes. A l’extérieur, il faut en revanche assurer leur pérennité ;

- esthétique : pour les éléments visibles, la peinture donne l’aspect définitif à l’ouvrage, même si la corrosion n’est pas redoutée.

Le choix de la couleur finale est fait sur des critères d’aspect et d’esthétique.