La signalisation

publié le 16 octobre 2007 (modifié le 16 février 2009)

 

L’idée de repousser le rail vers le large pour revenir à une situation classique à 2 voies a été étudiée dès 1980, mais l’OMI (Organisation Maritime Internationale) avait notamment souhaité qu’un tel déport soit associé à une Aide Majeure à la Navigation (AMN) permettant de se positionner avant l’entrée de la Manche.

La bouée S.W du DST

L’Aide Majeure a fait l’objet d’un certain nombre d’études de 1980 à 1986 . Le projet de cette aide majeure, aux caractéristiques nautiques importantes et de coût démesuré quant à l’implantation du génie civil, a été abandonné en 1986.

Depuis les années 1980 les aides à la navigation disponibles sont les aides présentes sur l’Ile d’Ouessant (phares, racon, AIS...), ainsi qu’une bouée phare SW, déplaçant environ 80 t et mouillée par 110 m de profondeur à l’entrée SW du DST, et une bouée NE solarisée, de 26 m3 à queue, d’une masse d’environ 20 t , mouillée par 105 m de profondeur à l’entrée NE du DST.